Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

News du Mois

astrologie

 

 

 

 

LE SAGITTAIRE

 

 

 



 Du 22 novembre au 21 décembre

   3 ème signe de l'automne

Domicile de Jupiter

 

 

 


Signe de Feu
Signe Mutable
Signe Emetteur
 
 
 



 

 
Pour en savoir plus sur Sagittaire :
 

 


 Des  natifs du Taureau célèbres: 
 
 
Jack Nicholson
Ella Fitzgerald
Jean Paul Gaultier
Al Pacino
Salvador Dali
Karl Marx
Nicholas Hulot
Jacques Dutronc
Yannick Noah
Patrick Bruel
Cher
Fred Chichin
Paul Mc Cartney
Artur
Honoré de Balzac

 

 





 

 

Nous avons lancé l’opération Blog zéro Carbone : une grande opération de reboisement par et pour la blogosphère. En collaboration avec I plant a tree, nous vous proposons en effet de compenser les émissions de CO2 de votre blog en plantant un arbre.

Ciquez pour en savoir plus

 

 

bonial – catalogues et promos – moins de déchets  

 

 

 

 

 

 

 

Si vous cherchez du travail, visitez ce site :

 

jooble.jpeg

 

http://jooble-fr.com/

 

 

 


 

 
NosVoyants.com, site de recherche de voyants avec recommandation de Clients



 
Talk to Dove





 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

Spiritualite Laique - Unisson06






Annuaire Astrologie Voyance totalement Gratuite, Forum, tirages, tests, annuaire, annonces, ...           

Recherche



On peut dire qu'un thème astrologique exprime la grammaire symbolique de la psyché d'un être humain.

En découvrir le verbe, les compléments, les règles particulières, c'est découvrir la phrase individuelle telle qu'elle s'inscrit dans le grand livre de l'inconscient collectif.

 

 

Archives

Quelques Infos


 

 

 

 

 

 

 


 


Pour commander votre thème astral personnalisé avec prévisions annuelles, contactez moi :

corinne@astrodial.com

 

 



 
 

Nous sommes nés à un moment donné, en un lieu donné, et nous avons, comme les crus célèbres, les qualités de l'an et de la saison qui nous ont vus naître. L'astrologie ne prétend pas à autre chose.  

C.G.Jung

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour apprendre l'astrologie, découvrez
les Cahiers de l'Ecole d'Astrologie 

 

Infos, catalogue et bon de commande par mail

corinne@astrodial.com

 

 


 

1er-cycle-n-1.jpg





1er-cycle-n-2.jpg

 

 

 

2eme-cycle-cahier-J.jpg

 

 

 

1er-cycle-n-12.jpg

 

 

 

1er-cycle-n-10.jpg



 







 
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 16:38
  • autres014.gifBonjour à tous,

  •  

    Actuellement Mercure opère sa boucle de rétrogradation entre le 12e degré et le 2e degré du  signe du Taureau.

    C’est l’occasion de se remémorer le sens d’une planète rétrograde et de tout ce qui est rétrograde dans un thème: confrontation avec le passé personnel et collectif. Revoir et réorienter l’emploi que nous faisons de la qualité du signe de l’énergie dans laquelle la planète (fonction psychologique)  rétrograde.

    Mais pour pouvoir réorienter l’emploi de quelque chose, il faut d’abord avoir compris l’emploi que nous en avons fait dans le passé. Voilà pourquoi quand une planète est rétrograde, on ne peut pas l’utiliser pour être actif dans le monde extérieur.

    C’est donc  une période, avec Mercure rétrograde, qui peut comporter pleins d’empêchements au niveau de nos petits déplacements, de perte de mémoire, avec des difficultés au niveau de la communication, de l’écriture ; les choses ne vont pas de soi, les solutions que nous avons l’habitude d’utiliser ne fonctionnent pas.

    Il semble que tout va à l’encontre de nos habitudes… et des intérêts de notre petit moi, ou grand Moi.

     

    Ce Moi qui est le sujet, Je,  un inconscient personnel à base de complexe, avec tous les éléments refoulés du conscient ; un inconscient collectif à base d’archétypes, commun à toute l’humanité et origine de toutes les grandes images mythiques.

    Le mythe programme des personas et refoule le Soi individuel. Il ne laisse que l’illusion d’une personnalité, un simulacre qui est aussi un assujettissement. La persona est un masque, une nature tronquée…

    … C’est dans la victoire remportée sur la psyché collective que la réside la vraie valeur, la conquête du trésor… Quiconque donc s’identifie à la psyché collective et s’y perd va par conséquent se trouver au voisinage immédiat du trésor que garde le serpent, mais au détriment de toute liberté et pour son plus grand dommage. Jung

     

    On peut voir en ce moment, avec les difficultés qu’on les personnes chargées d’empêcher la marée noire dans le golf du Mexique, et les questions que soulèvent cette pollution avec l’emploi que nous faisons des ressources terrestres, ainsi que les mesures de sécurité non respectées sur cette plate-forme, une illustration de ce transit de Mercure.

    Etre confronté et revoir notre passé; voir où nous conduit notre besoin de possessivité et d’enrichissement, d’enri-gisement (Taureau), alimenter par la peur de manquer, alors que le Tao du Taureau est la non-possessivité, afin de pouvoir être fécond. Cette peur de manquer nous empêche d’être fécond, là où est le Taureau dans notre thème, nous devrions aimer faire pousser, croître des choses, mais la peur de manquer nous en empêche.

    Si nous regardons la nature autour de nous, on peut voir sur un simple épi de blé plusieurs grains, qui semés l’année suivante, donneront à leur tour plusieurs épis, et ainsi de suite.

    Mais pour cela il faut que la graine meure, symbole du Scorpion et de la Maison VIII, dans laquelle on va s’enrichir pour autant que l’on accepte de mourir à tout ce qui peut gêner dans une relation.

     

    C’est l’énergie du Taureau qui est concernée avec ce transit. Premier signe de terre. Signe fixe, fonction Sensation. Fertilité, productivité, désir d’évoluer, puissance des instincts, constance, force d’inertie, possessivité par rapport à ce que l’on produit est une preuve de l’existence personnelle.

     

            575 av. J.-C. Il y a une triple conjonction, qui a lieu tous les 30.000 ans entre Uranus-Neptune-Pluton, en Taureau, c’est un moment inouï au niveau de l’histoire et nous sommes marqués par tous les archétypes des gens nés à ce moment-là. C’est à cette époque, six siècles avant Jésus-Christ, que le mot démocratie apparaît dans les lois de Solon à Athènes. Du beau monde naît dans le début de ce cycle, Confucius (552-479 av. J.-C.); Pythagore (580-500 av. J.-C.); Xénophane (fin du VIe siècle avant notre ère), il pense que tout est né d’un mélange de terre et d’eau; Lao Tseu. C’est également le moment de la captivité des Juifs


  • Christian Donzé

Partager cet article
Repost0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 11:04
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici



Le signe des gémeaux
Cet enfant est curieux de tout, naturellement disponible et ouvert à toute sollicitation nouvelle. Voici une indéniable qualité, même si les mauvaises langues le disent dispersé ou "tête en l'air". Il sait déjà que rien n'est jamais figé ou définitif et se montre réceptif à toute suggestion inédite. Il a plus que d'autres besoin de diversifier ses activités : il importe de ne jamais l'enfermer dans une routine excluant les découvertes. Car son esprit se nourrit des sollicitations variées de l'existence. Sa légitime curiosité doit être satisfaite, faute de quoi il risque fort de perdre toute allant, de renier l'enthousiasme qui fait ses succès. Pourtant, il convient de recentrer parfois ses faits et gestes. Le chérubin s'intéresse a tant de choses qu'il ne sait pas nécessairement faire le tri, persévérer dans ses desseins et entreprises. Même si ses élans naturels vous séduisent, peut-être vous faudra-t-il parfois lui inculquer un brin de réalisme. Sinon, sa vivacité d'esprit hors du commun peut n'être que vaine agitation. Reste un point : l'inventivité et la soif de savoir s'avéreront en maintes circonstances de précieux atouts.

La négociation : respect de la loi
II a le sens des lois, des conventions, et respecte scrupuleusement la logique scolaire... S'il la voit comme logique. Pour cet enfant, l'ordonnance des faits doit répondre d'une cohérence rassurante et incontestable. Il faut des règles, des lois. Sans repère, difficile de fonctionner. Pragmatique, cet enfant saura mieux que d'autres se plier aux impératifs scolaires, pour peu qu'aucune faille évidente ne vienne troubler cette mécanique bien rodée. L'essentiel est de parvenir à un langage commun, à un code de conduite respecté par tous. Ici, tout est négociable : le refus d'accepter l'autorité parentale - et particulièrement celle du père - peut souvent être canalisé, stabilisé : à condition de respecter la justice et la logique, valeurs auxquelles cet enfant se montre particulièrement sensible

L'inspiration : port d'attache
S'il parait à la dérive, c'est sans doute parce que lui seul sait - ou sent confusément - où est sa voie. A vrai dire, les revers ponctuels n'ont pas l'air de l'inquiéter. Et son avenir ? On verra bien. Aidez-le à se situer dans l'existence, à ancrer la barque dans laquelle il a tendance à dériver au gré des courants et des influences extérieures. Mais ne tentez pas de fermer définitivement les multiples possibles de son destin, de trouver à sa place une voie unique, un chemin tout tracé. Car lui seul sait ce qui lui convient vraiment. Et sa force est de ne jamais transiger sur ce point, malgré l'apparente maniabilité du personnage. Un port d'attache lui sera salutaire. Mais lui seul connaît l'île qu'il rejoindra à l'âge adulte.

Le rayonnement personnel : l'estime
La reconnaissance de ses mérites motive votre enfant. On lui reconnaît volontiers un sens du spectacle évident. C'est que passer inaperçu, n'être pas remarqué, constitue la plus insurmontable des humiliations. Cet enfant a besoin d'estime. Sans gratification, les meilleures intentions du monde pourraient bien pour lui n'être que feu de paille. A quoi bon se préoccuper d'un livret scolaire dont les parents ne se servent que pour dénoncer les lacunes de leur chérubin ? L'indifférence est une blessure particulière. L'enfant ici veut être admiré, reconnu. Il a besoin de se sentir en confiance, et porté par celle que lui accorde son entourage, sans condition préalable. L'attente des parents est susceptible d'expliquer certains échecs. Lorsque la fierté, le bonheur, l'honneur familial repose sur le succès d'un enfant, les risques sont grands de voir la chère tête blonde se couvrir d'un bonnet d'âne. Les enfants en "rayonnement personnel" sont peut-être particulièrement exposés, sensibles plus que d'autres à l'image donnée d'eux-mêmes. Surmontant difficilement les échecs, ils se montent en revanche capables de donner le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils sont chaleureusement soutenus.

Soleil carré   Neptune
La dissonance Soleil-Neptune est l'aspect des Don Quichotte en quête d'une chimère, à la poursuite d'un impossible dessein. Votre enfant est un doux rêveur. La bohème a certes ses charmes. Mais il convient le plus souvent de garder un réalisme sans lequel on s'expose à quelques désillusions. Le laisser-aller ou le lâcher prise n'est pas l'attitude la plus appropriée en maintes circonstances. Aider cet enfant, c'est d'abord lui apprendre à maîtriser les dérives éventuelles d'une sensibilité vagabonde et romanesque. Cet aspect est très propice à l'inspiration poétique, romantique

Soleil sextile Uranus
Cet aspect renforce la détermination de cet enfant, sa volonté de faire valoir ses idées, ses conceptions. Des conceptions parfois originales, sa faculté d'innover faisant merveille en maintes circonstances. Sans doute a-t-il tendance à trop simplifier ou schématiser les situations. Une détermination à double tranchant... tous et toues n'apprécieront pas également ses prises de position contrastées. C'est oui ou non, blanc ou noir ! Reste une inventivité qui séduit et souvent étonne. Il manifestera tôt un caractère responsable et "adulte"... sur lequel ses parents ne doivent pas se reposer outre mesure. Car un enfant reste un enfant, avec ses fragilités et son besoin de soutien.

Quelques clés pour l'orienter

Cet enfant a plus que d'autres besoin de s'affirmer personnellement. Ne lui demandez pas d'exercer un métier dans lequel les liens de subordination étouffent complètement sa volonté individualiste. Il sait ce qu'il veut, où il va, et veut être le chef. Responsable de son destin, il supportera mal le dirigisme à outrance. Un travail de bureau totalement subordonné à un planning immuable et rigide étouffera à moyen terme sa personnalité. Egalement stérile une profession sans défi ni virtualité, sans possibilité d'évolution. L'enfant est ambitieux, qu'il le montre ou le cache soigneusement. Individualiste dans l'âme, il s'adaptera mal aux structures contraignantes et supportera parfois difficilement les liens de dépendance. Mieux vaut donc l'aider à trouver une voie dans laquelle une relative liberté est possible. De toutes manières, il saura dire non quand il le faut et choisir envers et contre tout les options lui permettant d'exprimer sa volonté farouchement indépendante. Il sait où aller et sera prêt à payer le prix de l'émancipation, d'une certaine autonomie. A l'heure des choix décisifs, cet incontournable besoin devra être pris en compte.
Ilest sensible à l'existence concrète, à la gestion des faits. Dans la vie courante, c'est un atout. A condition bien sûr de n'être pas déconnecté des réalités, privé de toute emprise sur les faits. Cet enfant a besoin de se frotter au monde. Concrètement. C'est un gestionnaire en herbe, un être apte à assumer des responsabilités. Pragmatique, il sait s'adapter aux nécessités du moment, au contexte. Pour lui, le mot clé est "gérer". Lui conviennent donc les professions à caractère pratique, tangible, nécessitant un travail sur le terrain. Ce peut être un métier d'administration ou de gestion, ou toute activité pour laquelle seront essentielles les facultés d'adaptation au contexte ambiant, la prise en compte des réalités du moment. Les qualités de cet enfant s'exprimeront alors pleinement. Il convient cependant de lui apprendre à garder un cap défini sans remettre en question ses options à chaque mutation de la conjoncture. Il est bon de savoir s'adapter empiriquement aux circonstances, mais également souhaitable de pouvoir rester fidèle à ses choix, ses principes, ses rêves et ambitions.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 16:20
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici



LE SIGNE DU TAUREAU
Cet enfant appartient à la catégorie de ceux qui ne s'en laissent pas conter, de ceux pour qui les vessies ne sont pas des lanternes. D'un naturel méfiant, il gère savamment ses enthousiasmes et ne s'emballera pas à la légère. L'inertie dont il fait preuve est une force et une faiblesse. Une force, tout d'abord, parce qu'elle le protège des conformismes et des modes, qu'elle préserve ses valeurs. Cet enfant est un réfractaire et ne laissera ni ses amis ni ses proches le mener en bateau. Même lorsqu'il cède, c'est souvent par diplomatie, pour mieux parvenir à ses fins... par d'autres moyens. Entêté, il ne reculera ni devant l'effort ni devant l'obstacle pour assouvir ses désirs. Sa faiblesse est peut-être un manque d'enthousiasme dans certaines situations : il importe de lui communiquer parfois le dynamisme nécessaire à toute entreprise nouvelle, de lui inculquer le goût des initiatives et des explorations. Il convient de l'aider à s'exalter au contact d'une situation inédite et de vaincre son immobilisme indéniable. La persévérance et la ténacité dont il sait faire preuve donneront alors leur pleine mesure.

Le pouvoir d'influence : rebelle
II ne fait rien tout à fait comme ses camarades ? Il agace ou déroute par son caractère distant ou provocateur ? C'est un rebelle. Les modèles et repères éducatifs ont peu de valeur pour lui. Cet enfant se forge sa morale personnelle, élabore une ligne de conduite qui lui est propre. Lui interdire cette forme de marginalité ne ferait qu'accentuer le sentiment d'être incompris, mésestimé. L'échec scolaire ou humain du "vilain petit canard" tient souvent à ce qu'on lui a trop fait remarquer la vilaineté du canard. Pour stabiliser cet enfant, tentez de valoriser ses spécificités. Sans le flatter de manière outrancière, car il n'est pas dupe ! Parfois, cet enfant répondra peu aux attentes parentales. Il ne veut pas être attendu. Mieux vaut accepter cette singularité et respecter ce besoin d'être différent : une source inépuisable de créativité.

Le rayonnement personnel : l'estime
La reconnaissance de ses mérites motive cet enfant. On lui reconnaît volontiers un sens du spectacle évident. C'est que passer inaperçu, n'être pas remarqué, constitue la plus insurmontable des humiliations. Cet enfant a besoin d'estime. Sans gratification, les meilleures intentions du monde pourraient bien pour lui n'être que feu de paille. A quoi bon se préoccuper d'un livret scolaire dont les parents ne se servent que pour dénoncer les lacunes de leur chérubin ? L'indifférence est une blessure particulière. L'enfant ici veut être admiré, reconnu. Il a besoin de se sentir en confiance, et porté par celle que lui accorde son entourage, sans condition préalable. L'attente des parents est susceptible d'expliquer certains échecs. Lorsque la fierté, le bonheur, l'honneur familial repose sur le succès d'un enfant, les risques sont grands de voir la chère tête blonde se couvrir d'un bonnet d'âne. Les enfants en "rayonnement personnel" sont peut-être particulièrement exposés, sensibles plus que d'autres à l'image donnée d'eux-mêmes. Surmontant difficilement les échecs, ils se montent en revanche capables de donner le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils sont chaleureusement soutenus.

La négociation : respect de la loi
Il a le sens des lois, des conventions, et respecte scrupuleusement la logique scolaire... S'il la voit comme logique. Pour cet enfant, l'ordonnance des faits doit répondre d'une cohérence rassurante et incontestable. Il faut des règles, des lois. Sans repère, difficile de fonctionner. Pragmatique, cet enfant saura mieux que d'autres se plier aux impératifs scolaires, pour peu qu'aucune faille évidente ne vienne troubler cette mécanique bien rodée. L'essentiel est de parvenir à un langage commun, à un code de conduite respecté par tous. Ici, tout est négociable : le refus d'accepter l'autorité parentale - et particulièrement celle du père - peut souvent être canalisé, stabilisé : à condition de respecter la justice et la logique, valeurs auxquelles cet enfant se montre particulièrement sensible.

Vénus  carré   Pluton
Cet enfant a une affectivité bien à lui : ses passions sont subtiles, profondes, et pourtant déroutantes. Il ne fait preuve d'aucune naïveté, mais garde ses distances. C'est son charme ! Mais à trop vouloir maîtriser l'amour et en tirer les ficelles, il pourrait perdre la candeur et l'innocence dont se nourrissent beaucoup d'adolescents.

Mars   carré   Pluton
Les lois du monde sont subtiles, ses mécanismes complexes et souvent cachés. Aussi, cet enfant préfère l'action en coulisses au duel ouvert, déclaré. Il gère son existence concrète avec distance et subtilité, cherchant les mécanismes qui sous-tendent dans l'ombre les faits observés. Parfois, cependant, il agira de manière impulsive. Il convient donc de lui apprendre à maîtriser ses faits et gestes, et son goût prononcé du défi, voire de la révolte.


Vénus conjoint Uranus
Romanesque, votre enfant l'est sans l'ombre d'un doute. Il sait donner un élan nouveau et inattendu à ses émotions et provoque parfois ce petit quelque chose de tranchant qui fait le charme d'une vie affective hors normes. Durant l'adolescence, il ne craindra ni les coups de foudre ni les passions fulgurantes. Mais II y a chez lui une indéniable intransigeance. Les élans du coeur seront ainsi souvent sans appel, implacables.

Mars   conjoint Uranus
Un aspect Mars-Uranus marque une détermination farouche, une volonté de faire valoir ses conceptions par des actions énergiques, soudaines, parfois spectaculaires. Vote enfant sait tendre la corde de l'arc avant d'agir et frapper au moment opportun. Il n'a pas un tempérament de vaincu : lorsqu'il lui faut affronter les faits, c'est avec toute son énergie et sa volonté qu'il tente de triompher des éventuels obstacles. Cette configuration planétaire peut conduire à des actions risquées, voire héroïques.

Quelques clé pour l'orienter
Ne lui demandez rien ! S'il n'est pas motivé par quelque certitude intérieure, son heure n'est pas venue. Il lui faut du reste du temps pour s'exprimer et découvrir sa vocation. Car il a une vocation. La contrarier serait vain. Il importe, en l'absence de cheminement défini, de garder une souplesse (formation pluridisciplinaire) suffisante pour ne pas fermer la porte à un destin qui tôt ou tard se révélera spécifique. Il parait délicat d'envisager une totale intégration à un travail de groupe. L'esprit d'équipe n'est pas son fort. Il importe de respecter ce côté "bande à part" sans lequel ses qualités ne pourront pleinement s'exprimer. Il a plus que d'autres besoin de vivre avant tout selon ses propres rythmes, ses valeurs fondamentales. Il sera parfois le "vilain petit canard" du groupe, parce que ses motivations sont incontournables, parce qu'il sait intérieurement que telle ou telle option ne lui convient pas... et que telle autre l'attire irrésistiblement. C'est un individualiste forcené, un être apte à maintenir un cap sans broncher, sans se laisser déstabiliser par les fluctuations ambiantes. Il convient cependant de lui inculquer un sens des réalités qui parfois lui fait défaut.
Une curiosité exacerbée le fait chercher, douter, se remettre en question ? Il ne prend rien complètement au sérieux ? Sans doute a-t-il raison. De multiples expériences restent à faire, de très nombreuses explicatives coexistent ici-bas. Il fuit les certitudes comme la peste, préférant de très loin les questions aux réponses. On évitera soigneusement de paralyser le caractère "fouineur" (dans le bon sens du terme) de l'enfant. Il nage comme un poisson dans l'eau au sein des incertitudes et des terrains mouvants, mais se satisfait mal des situations simples, figées parce que trop limpides. Il sera à son aise dans les métiers requérant perspicacité et subtilité. Sensible à la moindre faille, il se joue volontiers des relations humaines tout en gardant une distance, une lucidité exemplaire. Sa force ? Il sait se remettre en cause. Mais il convient cependant de l'aider à acquérir une confiance en lui sans laquelle son existence ne sera peut-être pas d'une stabilité exemplaire. Revers de la médaille d'indéniables qualités : scepticisme constructif, ouverture à de multiples possibles.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 10:42
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici

Le signe du Bélier
Cet enfant est un éternel débutant. L'essentiel pour lui est de renouveler encore et toujours ses jeux, ses sources d'intérêt, ses connaissances. Son ennemi juré ? La routine, l'ennui. Il lui faut chercher continuellement des raisons neuves de s'émerveiller, des objets inédits d'enthousiasme. Il est par nature ému par toute sollicitation nouvelle, et donc fréquemment agité. S'il ne tient pas en place, c'est parce que le monde ne cesse de l'émerveiller, n saura mieux que d'autres s'enthousiasmer pour un sujet encore inexploré, une expérience pittoresque. Ne lui demandez pas cependant la régularité et la patience qu'ont ceux et celles pour qui les habitudes sont sécurisantes. S'il est fait pour débuter, il se lasse vite du train-train quotidien. Mieux vaut dès lors satisfaire sa légitime volonté d'entreprendre que de tenter d'imposer une assiduité dont il se fatiguera très vite. Il apprendra avec le temps à gérer les travaux de longue haleine. Pour l'heure, sachez alimenter sa soif d'inédit et tolérer ses mouvements d'humeur. La nervosité dont il fait preuve parfois n'est peut-être que l'expression d'une combativité certaine et d'une indéniable énergie.

Le rayonnement personnel : l'estime
La reconnaissance de ses mérites motive cet enfant. On lui reconnaît volontiers un sens du spectacle évident. C'est que passer inaperçu, n'être pas remarqué, constitue la plus insurmontable des humiliations. Cet enfant a besoin d'estime. Sans gratification, les meilleures intentions du monde pourraient bien pour lui n'être que feu de paille. A quoi bon se préoccuper d'un livret scolaire dont les parents ne se servent que pour dénoncer les lacunes de leur chérubin ? L'indifférence est une blessure particulière. L'enfant ici veut être admiré, reconnu. Il a besoin de se sentir en confiance, et porté par celle que lui accorde son entourage, sans condition préalable. L'attente des parents est susceptible d'expliquer certains échecs. Lorsque la fierté, le bonheur, l'honneur familial repose sur le succès d'un enfant, les risques sont grands de voir la chère tête blonde se couvrir d'un bonnet d'âne. Les enfants en "rayonnement personnel" sont peut-être particulièrement exposés, sensibles plus que d'autres à l'image donnée d'eux-mêmes. Surmontant difficilement les échecs, ils se montent en revanche capables de donner le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils sont chaleureusement soutenus.

Le désir de séduction : je thème
Des goûts et des couleurs, on ne discute pas. Ce que j'aime, je l'aime. Mais les répulsions de cet enfant, essentiellement affectives, sont sans appel. A moins de ruser. A moins de faire naître le désir, le sens du beau. Certes, on s'accorde généralement à reconnaître plus de beauté dans une peinture ou un oeuvre littéraire que dans un problème d'arithmétique. Et pourtant... s'il devient sensible à la beauté intrinsèque d'une telle discipline, le tour est joué. Ou presque. On l'aura compris, l'enfant de séduction est d'abord un être de désir. Sans cette motivation, nulle réussite durable. Mais le désir se fabrique, les goûts s'éduquent au fîl des expériences, des souvenirs. Votre enfant saura, mieux que d'autres, charmer son entourage : une arme sympathique et fort utile !

L'indépendance : je sais tout
Monsieur "je sais tout" est indépendant. Il est le chef de la bande, le meneur d'hommes. Appliqué, méthodique, il manifestera très tôt son désir d'autonomie, d'autogestion. Sans entraver sa liberté, il convient de relativiser ces comportements : il est difficile d'être adulte à dix ans ! A celui-ci, on peut faire une absolue confiance. On le dit raisonnable, peu sensible aux modes et humeurs du moment. Le risque est là : oublier que celui qui se dit adulte est encore enfant, et le priver d'une affection "de son âge". Il s'appliquera à satisfaire les ambitions des parents, jusqu'à ce qu'un échec mineur soit surestimé, dramatisé : la motivation s'effondre alors. Ce piège déjoué, on appréciera grandement la faculté de l'enfant de se prendre en charge. On l'y aidera sans le priver d'une indispensable nourriture : l'autonomie.

Quelques clés pour l"orienter
Pour terminer, nous donnerons à titre indicatif quelques clés pour l'orienter. Non pour choisir à sa place une éventuelle vocation ou contrarier ses options, mais pour l'aider à compenser ses éventuelles faiblesses et à utiliser au mieux ses dons et qualités spécifiques. Cette analyse se veut synthétique : elle prend en compte divers facteurs astrologiques pour tenter de définir un profil juste de l'être en devenir qu'est votre enfant.
Votre enfant a besoin d'être estimé, reconnu. Il serait illusoire de rêver pour lui un équilibre sans assouvir ce désir d'être respecté, considéré. Il importe d'exercer une profession gratifiante à quelque titre que ce soit. Ce peut être un statut social en vue (il est sensible à son image de marque), un métier de communication, de représentation. L'essentiel est de ne jamais cantonner cet enfant à des tâches dont on s'acquitte parce qu'il le faut, mais dont personne ne pourra jamais dire le bien fondé. Il veut qu'on le regarde. Difficile donc d'exercer un métier anonyme sans ressentir cruellement son quotidien. Au sein d'une équipe, ses qualités s'expriment pleinement. Il est relativement important pour votre enfant de bénéficier d'un soutien moral ou affectif : son sens du spectacle l'incite à faire continuellement la preuve de ses capacités. Sa carrière sera d'autant plus adaptée à ses besoins qu'elle lui permettra d'exprimer des qualités spécifiques et de gagner ainsi la considération de son entourage. Dans tous les cas, il lui faut être à la hauteur. Un poste "en vue" satisfait pleinement le futur adulte.
Votre enfant a plus que d'autres besoin de s'affirmer personnellement. Ne lui demandez pas d'exercer un métier dans lequel les liens de subordination étouffent complètement sa volonté individualiste. Il sait ce qu'il veut, où il va, et veut être le chef. Responsable de son destin, il supportera mal le dirigisme à outrance. Un travail de bureau totalement subordonné à un planning immuable et rigide étouffera à moyen terme sa personnalité. Egalement stérile une profession sans défi ni virtualité, sans possibilité d'évolution. L'enfant est ambitieux, qu'il le montre ou le cache soigneusement. Individualiste dans l'âme, il s'adaptera mal aux structures contraignantes et supportera parfois difficilement les liens de dépendance. Mieux vaut donc l'aider à trouver une voie dans laquelle une relative liberté est possible. De toutes manières, il saura dire non quand il le faut et choisir envers et contre tout les options lui permettant d'exprimer sa volonté farouchement indépendante. Il sait où aller et sera prêt à payer le prix de l'émancipation, d'une certaine autonomie. A l'heure des choix décisifs, cet incontournable besoin devra être pris en compte.


Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 07:48
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici


LE SIGNE DES POISSONS
Cet enfant se forgera tôt sa propre logique : et rien ni personne ne pourra alors l'en détourner ! Influençable en apparence, il est en réalité attaché à ses valeurs et totalement indifférent au reste... Il convient d'apprendre à parler son langage, parce qu'il se ferme volontiers aux discours étrangers, aux propos communs. Sa force réside dans la subtilité avec laquelle il gère les rapports humains : sensible aux ambiances, aux enjeux sous-jacents des situations, il saura mieux que d'autres garder ses distances quand il le faut et se tenir à l'écart des vicissitudes et tourments environnants. Ses faiblesse éventuelles ? L'indifférence, la fuite devant les difficultés. Il importe de lui apprendre à suivre un cap défini, à se structurer. Sans jamais heurter son univers à part, fragile et résolument hors-normes. Lui saura de toutes manières exprimer sa différence... Il semble parfois relever d'une monde à part. Pourtant, en dépit d'une sensibilité particulière, il a autant que d'autres besoin d'être soutenu et estimé, reconnu.

L'inspiration : port d'attache
S'il parait à la dérive, c'est sans doute parce que lui seul sait - ou sent confusément - où est sa voie. A vrai dire, les revers ponctuels n'ont pas l'air de l'inquiéter. Et son avenir ? On verra bien. Aidez-le à se situer dans l'existence, à ancrer la barque dans laquelle il a tendance à dériver au gré des courants et des influences extérieures. Mais ne tentez pas de fermer définitivement les multiples possibles de son destin, de trouver à sa place une voie unique, un chemin tout tracé. Car lui seul sait ce qui lui convient vraiment. Et sa force est de ne jamais transiger sur ce point, malgré l'apparente maniabilité du personnage. Un port d'attache lui sera salutaire. Mais seul votre enfant connaît l'île qu'il rejoindra à l'âge adulte.

La combativité : l'utile est agréable
Cet enfant veut combattre, se frotter à la réalité, faire ses expériences. Les faits seuls sont recevables. Un enseignement trop théorique le rebute car manque une dimension essentielle pour lui : l'épreuve des faits, l'expérimentation. A quoi sert de parler l'anglais si l'on est persuadé de ne jamais rencontrer ces indigènes-là ? De retenir des équations lorsque rien ne dit à quelles fins elles sont là ? Comment faire un effort aussi gratuit ? Votre enfant est virtuellement plein d'énergie, de combativité. Mais ce dont on ne verra l'intérêt que beaucoup plus tard parait sans valeur. Les explicatives du type "c'est pour ton bien" sont pour lui insuffisantes. Mieux vaut parier sur un court terme seul en mesure de préserver une motivation à long terme. S'il se frotte au monde, cet enfant donnera le meilleur de lui-même.

La négociation : respect de la loi
II a le sens des lois, des conventions, et respecte scrupuleusement la logique scolaire... S'il la voit comme logique. Pour cet enfant, l'ordonnance des faits doit répondre d'une cohérence rassurante et incontestable. Il faut des règles, des lois. Sans repère, difficile de fonctionner. Pragmatique, cet enfant saura mieux que d'autres se plier aux impératifs scolaires, pour peu qu'aucune faille évidente ne vienne troubler cette mécanique bien rodée. L'essentiel est de parvenir à un langage commun, à un code de conduite respecté par tous. Ici, tout est négociable : le refus d'accepter l'autorité parentale - et particulièrement celle du père - peut souvent être canalisé, stabilisé : à condition de respecter la justice et la logique, valeurs auxquelles cet enfant se montre particulièrement sensible.


Quelques clés pour l'orienter
Emotif, cet enfant l'est sans l'ombre d'un doute. Touché par l'humain, par l'air du temps, par les faits, il se nourrit d'émotions. Si son métier l'en prive, nul doute qu'il reportera cette soif d'émois dans sa vie privée, avec les risques éventuels d'une existence tumultueuse. Il a plus que d'autres un besoin de vivre, d'éprouver intensément chaque minute de son existence. Une profession sans effervescence ni excitation est pour cet enfant un boulet à traîner. Il saura mieux que d'autres donner un caractère humain à ses relations, jouer la carte d'une affectivité débridée. Arme à double tranchant : si on le devine apte à obtenir ce dont il rêve en se donnant corps et âme à la situation, il peut parfois montrer une sensibilité outrancière, une vulnérabilité indéniable. Savant équilibre à trouver entre un évident besoin de contacts et une certaine impressionnabilité éventuellement préjudiciable à une gestion rigoureuse de sa vie. Mieux vaut éviter les métiers pour lesquels on demande un coeur de pierre, une insensibilité dont votre enfant ne saurait faire preuve longtemps sans léser une part essentielle de lui-même. A l'inverse, ses qualités feront merveille dans le cadre d'une profession liée à l'humain, pour peu qu'on ne lui demande pas de gérer de manière objective les difficultés d'autrui.
Il est sensible à l'existence concrète, à la gestion des faits. Dans la vie courante, c'est un atout. A condition bien sûr de n'être pas déconnecté des réalités, privé de toute emprise sur les faits. Cet enfant a besoin de se frotter au monde. Concrètement. C'est un gestionnaire en herbe, un être apte à assumer des responsabilités. Pragmatique, il sait s'adapter aux nécessités du moment, au contexte. Pour lui, le mot clé est "gérer". Lui conviennent donc les professions à caractère pratique, tangible, nécessitant un travail sur le terrain. Ce peut être un métier d'administration ou de gestion, ou toute activité pour laquelle seront essentielles les facultés d'adaptation au contexte ambiant, la prise en compte des réalités du moment. Les qualités de votre enfant s'exprimeront alors pleinement. Il convient cependant de lui apprendre à garder un cap défini sans remettre en question ses options à chaque mutation de la conjoncture. Il est bon de savoir s'adapter empiriquement aux circonstances, mais également souhaitable de pouvoir rester fidèle à ses choix, ses principes, ses rêves et ambitions.
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 08:08
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici


Le signe du Verseau
Cet enfant appartient à la catégorie de ceux dont on dit qu'ils ont "du caractère" : inventif et souvent astucieux, il n'a pas son pareil pour tirer son épingle du jeu dans un contexte difficile. Son optimisme de fond lui permettra de traverser la vie avec une saine insouciance, même si le réalisme lui fait parfois défaut. Une nature très indépendante l'incite à rejeter toute forme d'enfermement, de sclérose. Il convient de respecter son tempérament libre et imaginatif. Il vous sera difficile de lui faire prendre des options contre son gré. Mieux vaut tenir compte de ses choix, d'autant qu'il est naturellement prédisposé au dialogue pourvu qu'on prenne ses désirs en considération. Dynamique et enthousiaste, il saura mieux que d'autres surmonter les obstacles et "prendre la vie comme elle vient". Pourtant, une certaine intransigeance demeure : il ne cédera pas sur les valeurs qui lui sont les plus chères : l'autonomie (relative, bien sur), la liberté de suivre un cheminement personnel, de parier sur l'avenir même et surtout au mépris des réalités du moment. Idéaliste, il croit dur comme fer que la foi soulève des montagnes...
.
La négociation : respect de la loi
II a le sens des lois, des conventions, et respecte scrupuleusement la logique scolaire... S'il la voit comme logique. Pour cet enfant, l'ordonnance des faits doit répondre d'une cohérence rassurante et incontestable. Il faut des règles, des lois. Sans repère, difficile de fonctionner. Pragmatique, cet enfant saura mieux que d'autres se plier aux impératifs scolaires, pour peu qu'aucune faille évidente ne vienne troubler cette mécanique bien rodée.
L'essentiel est de parvenir à un langage commun, à un code de conduite respecté par tous. Ici, tout est négociable : le refus d'accepter l'autorité parentale - et particulièrement celle du père - peut souvent être canalisé, stabilisé : à condition de respecter la justice et la logique, valeurs auxquelles cet enfant se montre particulièrement sensible.

Le désir de quiétude : les habitudes
Le respect scrupuleux de ses rythmes propres est indispensable. Le plus difficile pour cet enfant est de se sentir continuellement dérangé, forcé... Tout doit venir sans effort. Et si effort il y a (il faut bien apprendre les leçons), il doit être régulier pour être efficace, tranquille, naturel. On comprendra mieux dès lors ses problèmes spécifiques : difficile pour lui d'intégrer une nouvelle école, une tête inconnue, un changement de rythme soudain. Le temps et les habitudes sont les meilleurs alliés de ce "feignant" qui ne révélera ses qualités (et ses capacités de travail, son goût de l'effort) qu'au prix d'un mode de vie exempt de rupture.

Le rayonnement personnel : l'estime
La reconnaissance de ses mérites motive cet enfant. On lui reconnaît volontiers un sens du spectacle évident. C'est que passer inaperçu, n'être pas remarqué, constitue la plus insurmontable des humiliations. Cet enfant a besoin d'estime. Sans gratification, les meilleures intentions du monde pourraient bien pour lui n'être que feu de paille. A quoi bon se préoccuper d'un livret scolaire dont les parents ne se servent que pour dénoncer les lacunes de leur chérubin ? L'indifférence est une blessure particulière. L'enfant ici veut être admiré, reconnu. Il a besoin de se sentir en confiance, et porté par celle que lui accorde son entourage, sans condition préalable. L'attente des parents est susceptible d'expliquer certains échecs. Lorsque la fierté, le bonheur, l'honneur familial repose sur le succès d'un enfant, les risques sont grands de voir la chère tête blonde se couvrir d'un bonnet d'âne. Les enfants en "rayonnement personnel" sont peut-être particulièrement exposés, sensibles plus que d'autres à l'image donnée d'eux-mêmes. Surmontant difficilement les échecs, ils se montent en revanche capables de donner le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils sont chaleureusement soutenus.

L'harmonique Mercure-Mars signe un esprit alerte, un caractère énergique. Cet enfant sait prendre des décisions rapides et les concrétiser sur le champ. Il n'accepte jamais les situations figées. Il lui faut concevoir, agir, lutter pour manifester un sens aigu de la relation : tout le concerne, le monde, les autres... Ses réparties tranchantes lui valent une réputation de grande franchise. Sur le plan relationnel, on apprécie sa vivacité d'esprit, sa mobilité.

Avec le trigone Mars Saturne, l'action tenace finit toujours par porter ses fruits. Il suffit d'être patient... Une qualité que cet enfant possède, n'en doutons pas. Lorsque l'épreuve de force devient indispensable, lorsque les circonstances l'exigent, il sait faire preuve d'une grande ténacité et d'une persévérance indéniable. Les éventuels obstacles le stimulent. Cet enfant gère les événements avec rigueur et exactitude : une qualité précieuse aujourd'hui !

Quelques clés pour l'orienter
Cet enfant est sensible à l'existence concrète, à la gestion des faits. Dans la vie courante, c'est un atout. A condition bien sûr de n'être pas déconnecté des réalités, privé de toute emprise sur les faits. Cet enfant a besoin de se frotter au monde. Concrètement. C'est un gestionnaire en herbe, un être apte à assumer des responsabilités. Pragmatique, il sait s'adapter aux nécessités du moment, au contexte. Pour lui, le mot clé est "gérer". Lui conviennent donc les professions à caractère pratique, tangible, nécessitant un travail sur le terrain. Ce peut être un métier d'administration ou de gestion, ou toute activité pour laquelle seront essentielles les facultés d'adaptation au contexte ambiant, la prise en compte des réalités du moment. Les qualités de votre enfant s'exprimeront alors pleinement. Il convient cependant de lui apprendre à garder un cap défini sans remettre en question ses options à chaque mutation de la conjoncture. Il est bon de savoir s'adapter empiriquement aux circonstances, mais également souhaitable de pouvoir rester fidèle à ses choix, ses principes, ses rêves et ambitions.
Il a plus que d'autres besoin de s'affirmer personnellement. Ne lui demandez pas d'exercer un métier dans lequel les liens de subordination étouffent complètement sa volonté individualiste. Il sait ce qu'il veut, où il va, et veut être le chef. Responsable de son destin, il supportera mal le dirigisme à outrance. Un travail de bureau totalement subordonné à un planning immuable et rigide étouffera à moyen terme sa personnalité. Egalement stérile une profession sans défi ni virtualité, sans possibilité d'évolution. L'enfant est ambitieux, qu'il le montre ou le cache soigneusement. Individualiste dans l'âme, il s'adaptera mal aux structures contraignantes et supportera parfois difficilement les liens de dépendance. Mieux vaut donc l'aider à trouver une voie dans laquelle une relative liberté est possible. De toutes manières, il saura dire non quand il le faut et choisir envers et contre tout les options lui permettant d'exprimer sa volonté farouchement indépendante. Il sait où aller et sera prêt à payer le prix de l'émancipation, d'une certaine autonomie. A l'heure des choix décisifs, cet incontournable besoin devra être pris en compte.
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 19:25
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici



Né sous le signe du Capricorne, cet enfant avance dans la vie pas à pas... à son rythme, avec la lenteur de ceux qui ne se laissent pas prendre aux pièges de l'existence, qui gardent en toutes circonstances une certaine réserve, une prudence de bon aloi. Sa force est de n'être que peu sensible aux apparences et de suivre un cheminement qui lui est propre envers et contre tout. Naturellement structuré, il saura dire non quand il le faut et maintenir ses options. Et même s'il semble dire "oui", sachez qu'il a peut-être pour dessein de rester lui-même, fidèle à ses décisions. Très peu influençable de prime abord, il peut paraître distant, voire froid. Qu'on ne s'y trompe pas cependant ! Plus fragile que bien d'autres enfants, il se montre particulièrement susceptible et chatouilleux. Il importe de savoir encourager ses entreprises, de l'aider à acquérir une assurance qui, à maintes reprises, lui fera défaut. Derrière la glace se cache un coeur d'or qui ne demande qu'à s'ouvrir... à condition qu'un climat de confiance puisse s'instaurer. A vous de contourner ses pudeurs et retenues naturelles. L'affection fait en ce domaine des miracles...

La combativité : l'utile est agréable
Cet enfant veut combattre, se frotter à la réalité, faire ses expériences. Les faits seuls sont recevables. Un enseignement trop théorique le rebute car manque une dimension essentielle pour lui : l'épreuve des faits, l'expérimentation. A quoi sert de parler l'anglais si l'on est persuadé de ne jamais rencontrer ces indigènes-là ? De retenir des équations lorsque rien ne dit à quelles fins elles sont là ? Comment faire un effort aussi gratuit ? Cet enfant est virtuellement plein d'énergie, de combativité. Mais ce dont on ne verra l'intérêt que beaucoup plus tard parait sans valeur. Les explicatives du type "c'est pour ton bien" sont pour lui insuffisantes. Mieux vaut parier sur un court terme seul en mesure de préserver une motivation à long terme. S'il se frotte au monde, cet enfant donnera le meilleur de lui-même.

Le rayonnement personnel : l'estime
La reconnaissance de ses mérites motive cet enfant. On lui reconnaît volontiers un sens du spectacle évident. C'est que passer inaperçu, n'être pas remarqué, constitue la plus insurmontable des humiliations. Cet enfant a besoin d'estime. Sans gratification, les meilleures intentions du monde pourraient bien pour lui n'être que feu de paille. A quoi bon se préoccuper d'un livret scolaire dont les parents ne se servent que pour dénoncer les lacunes de leur chérubin ? L'indifférence est une blessure particulière. L'enfant ici veut être admiré, reconnu. Il a besoin de se sentir en confiance, et porté par celle que lui accorde son entourage, sans condition préalable. L'attente des parents est susceptible d'expliquer certains échecs. Lorsque la fierté, le bonheur, l'honneur familial repose sur le succès d'un enfant, les risques sont grands de voir la chère tête blonde se couvrir d'un bonnet d'âne.
Les enfants en "rayonnement personnel" sont peut-être particulièrement exposés, sensibles plus que d'autres à l'image donnée d'eux-mêmes. Surmontant difficilement les échecs, ils se montent en revanche capables de donner le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils sont chaleureusement soutenus.

Le désir de quiétude : les habitudes
Le respect scrupuleux de ses rythmes propres est indispensable. Le plus difficile pour cet enfant est de se sentir continuellement dérangé, forcé... Tout doit venir sans effort. Et si effort il y a (il faut bien apprendre les leçons), il doit être régulier pour être efficace, tranquille, naturel. On comprendra mieux dès lors ses problèmes spécifiques : difficile pour lui d'intégrer une nouvelle école, une tête inconnue, un changement de rythme soudain. Le temps et les habitudes sont les meilleurs alliés de ce "feignant" qui ne révélera ses qualités (et ses capacités de travail, son goût de l'effort) qu'au prix d'un mode de vie exempt de rupture.

Quelques clés pour l'orienter

Cet enfant est sensible à l'existence concrète, à la gestion des faits. Dans la vie courante, c'est un atout. A condition bien sûr de n'être pas déconnecté des réalités, privé de toute emprise sur les faits. Il a besoin de se frotter au monde. Concrètement. C'est un gestionnaire en herbe, un être apte à assumer des responsabilités. Pragmatique, il sait s'adapter aux nécessités du moment, au contexte. Pour lui, le mot clé est "gérer". Lui conviennent donc les professions à caractère pratique, tangible, nécessitant un travail sur le terrain. Ce peut être un métier d'administration ou de gestion, ou toute activité pour laquelle seront essentielles les facultés d'adaptation au contexte ambiant, la prise en compte des réalités du moment. Les qualités de votre enfant s'exprimeront alors pleinement. Il convient cependant de lui apprendre à garder un cap défini sans remettre en question ses options à chaque mutation de la conjoncture. Il est bon de savoir s'adapter empiriquement aux circonstances, mais également souhaitable de pouvoir rester fidèle à ses choix, ses principes, ses rêves et ambitions.
Une curiosité exacerbée le fait chercher, douter, se remettre en question ? Il ne prend rien complètement au sérieux ? Sans doute a-t-il raison. De multiples expériences restent à faire, de très nombreuses explicatives coexistent ici-bas. Il fuit les certitudes comme la peste, préférant de très loin les questions aux réponses. On évitera soigneusement de paralyser le caractère "fouineur" (dans le bon sens du terme) de l'enfant. Il nage comme un poisson dans l'eau au sein des incertitudes et des terrains mouvants, mais se satisfait mal des situations simples, figées parce que trop limpides. Il sera à son aise dans les métiers requérant perspicacité et subtilité. Sensible à la moindre faille, il se joue volontiers des relations humaines tout en gardant une distance, une lucidité exemplaire. Sa force ? Il sait se remettre en cause. Mais il convient cependant de l'aider à acquérir une confiance en lui sans laquelle son existence ne sera peut-être pas d'une stabilité exemplaire. Revers de la médaille d'indéniables qualités : scepticisme constructif, ouverture à de multiples possibles.
10
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 15:49

La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici


Le signe du Sagittaire

Cet enfant est un enthousiaste pour qui toute découverte est prioritaire, tout savoir inconnu à priori fascinant. Il s'intéresse à tout, voire à n'importe quoi! Plus sociable que beaucoup de ses camarades, il jouera volontiers des rôles d'animateur, avec verve et chaleur.
Soucieux d'élargir encore et toujours ses horizons, il ne tient pas en place...qu'une idée neuve ou une rencontre inédite survienne, et le voici reparti pour de nouvelles aventures. Ses qualités résident dans une exceptionnelle faculté de comprendre autrui, enfant ou adulte, et d'accepter les singularité de chacun. Ses défauts ne sont que le revers de la médaille d'une grande perméabilité : sensible aux courants et à l'air du temps, il défendra ses options avec une toute relative fermeté. Il est des enthousiasmes durables, et d'autre qui s'avèrent au fil du temps n'être que feux de paille. Aussi, il importe de l'aider à se structurer, à garder un cap rigoureux alors même qu'il se sent une âme d'aventurier, d'explorateur. Sans bien sûr briser sa soif de découvertes et d'échanges, moteur d'évolution sans égal.



Le désir de quiétude: les habitudes


Le respect scrupuleux de ses rythmes propres est indispensable. Le plus difficile pour cet enfant est de se sentir continuellement dérangé, forcé...Tout doit venir sans effort. Et si effort il y a (il faut bien apprendre les leçons), il doit être régulier pour être efficace, tranquille, naturel. On comprendra mieux dès lors ses problèmes spécifiques; difficile pour lui d'intégrer une nouvelle école, une tête inconnue, un changement de rythme soudain. Le temps et les habitudes sont les meilleurs alliés de ce "feignant" qui ne révélera ses qualités (et ses capacités de travail, son goût de l'effort) qu'au prix d'un mode de vie exempt de rupture.


L'approfondissement: en recherche


Jamais content. Pourquoi cet enfant parait-il aussi insatisfait? Pourquoi doute-t-il de lui-même? Il a raison pourtant: la vie est une perpétuelle recherche, une quête d'un absolu qu'on sait inaccessible. Mais il faut bien avouer que les interrogations métaphysiques ne facilitent pas la tâche d'un adolescent durant la période scolaire. Age critique pour cet enfant: quatorze ou quinze ans. L'âge des crises d'adolescence (qu'on dit aujourd'hui fréquemment plus précoce). Pourtant, que de ténacité lui ! Approfondir est sa voie. Quelque soit l'objet d'étude. Mais il y faut le temps. Le temps, du reste, ne compte pas pour lui: l'être d'approfondissement, adulte, est quelque part un éternel étudiant.


La combativité: l'utile est agréable


Cet enfant veut combattre, se frotter à la réalité, faire ses expériences. Les faits seuls sont recevables. Un enseignement trop théorique le rebute car manque une dimension essentielle pour lui : l'épreuve des faits, l'expérimentation. A quoi sert de parler l'anglais si l'on est persuadé de ne jamais rencontrer ces indigènes-là? De retenir des équations lorsque rien ne dit à quelles fins elles sont là ? Comment faire un effort aussi gratuit ? Cet enfant est virtuellement plein d'énergie, de combativité. Mais ce dont on ne verra l'intérêt que beaucoup plus tard parait sans valeur. Les explicatives du type "c'est pour ton bien" sont pour lui insuffisantes. Mieux vaut parier sur un court terme seul en mesure de préserver une motivation à long terme. S'il se frotte au monde, cet enfant donnera le meilleur de lui-même.



Quelques clés pour l'orienter


Cet enfant est sensible à l'existence concrète, à la gestion des faits. Dans la vie courante, c'est un atout. A condition bien sûr de n'être pas déconnecté des réalités, privé de toute emprise sur les faits. Cet enfant a besoin de se frotter au monde. Concrètement. C'est un gestionnaire en herbe, un être apte à assumer des responsabilités. Pragmatique, il sait s'adapter aux nécessités du moment, au contexte. Pour lui, le mot clé est "gérer". Lui conviennent donc les professions à caractère pratique, tangible, nécessitant un travail sur le terrain. Ce peut être un métier d'administration ou de gestion, ou toute activité pour laquelle seront essentielles les facultés d'adaptation au contexte ambiant, la prise en compte des réalités du moment. Les qualités de cet enfant s'exprimeront alors pleinement. Il convient cependant de lui apprendre à garder un cap défini sans remettre en question ses options à chaque mutation de la conjoncture. Il est bon de savoir s'adapter empiriquement aux circonstances, mais également souhaitable de pouvoir rester fidèle à ses choix, ses principes, ses rêves et ambitions.


Une curiosité exacerbée le fait chercher, douter, se remettre en question? Il ne prend rien complètement au sérieux? Sans doute a-t-il raison. De multiples expériences restent à faire, de très nombreuses explicatives coexistent ici-bas. Il fuit les certitudes comme la peste, préférant de très loin les questions aux réponses. On évitera soigneusement de paralyser le caractère "fouineur" (dans le bon sens du terme) de l'enfant. Il nage comme un poisson dans l'eau au sein des incertitudes et des terrains mouvants, mais se satisfait mal des situations simples, figées parce que trop limpides. Il sera à son aise dans les métiers requérant perspicacité et subtilité. Sensible à la moindre faille, il se joue volontiers des relations humaines tout en gardant une distance, une lucidité exemplaire. Sa force? Il sait Se remettre en cause. Mais il convient cependant de l'aider à acquérir une confiance en lui sans laquelle son existence ne sera peut-être pas d'une stabilité exemplaire. Revers de la médaille d'indéniables qualités : scepticisme constructif, ouverture à de multiples possibles.





Partager cet article
Repost0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 11:25
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici

LE SIGNE DU SCORPION
Cet enfant est un réfractaire dans l'âme: plus que d'autres, il s'oppose aux modèles qu'on cherche à lui inculquer, soucieux de se singulariser, de marquer ses différences. Il peut ainsi se laisser aller à quelques provocations gratuites. Pourtant, qu'on ne s'y trompe pas: c'est un être fragile, en quête d'un inaccessible absolu. Ainsi, il ne sera jamais sociable gratuitement, ne se laissera convaincre que par ceux dont les conceptions ne heurtent pas les siennes. Et encore... Individualiste et résistant, il préfère dire non que de céder à la facilité. Et ne rien faire plutôt que de "faire comme tout le monde" sans savoir pourquoi. Ces caractéristiques peuvent d'ailleurs s'avérer de précieux atouts: il saura se défendre dans l'existence et garder quand il le faut ses distances. Ses éventuels défauts ? Une passion exacerbée qui peut générer jalousie et possessivité. Cet enfant ne veut ni ne peut rester tiède ou indifférent ! Et sa perspicacité ne laisse rien dans l'ombre...

Le désir de quiétude: les habitudes
Le respect scrupuleux de ses rythmes propres est indispensable. Le plus difficile pour cet enfant est de se sentir continuellement dérangé, forcé... Tout doit venir sans effort. Et si effort il y a (il faut bien apprendre les leçons), il doit être régulier pour être efficace, tranquille, naturel. On comprendra mieux dès lors ses problèmes spécifiques : difficile pour lui d'intégrer une nouvelle école, une tête inconnue, un changement de rythme soudain. Le temps et les habitudes sont les meilleurs alliés de ce "feignant" qui ne révélera ses qualités (et ses capacités de travail, son goût de l'effort) qu'au prix d'un mode de vie exempt de rupture.

L'inspiration: port d'attache
S'il parait à la dérive, c'est sans doute parce que lui seul sait - ou sent confusément - où est sa voie. A vrai dire, les revers ponctuels n'ont pas l'air de l'inquiéter. Et son avenir? On verra bien. Aidez-le à se situer dans l'existence, à ancrer la barque dans laquelle il a tendance à dériver au gré des courants et des influences extérieures. Mais ne tentez pas de fermer définitivement les multiples possibles de son destin, de trouver à sa place une voie unique, un chemin tout tracé. Car lui seul sait ce qui lui convient vraiment. Et sa force est de ne jamais transiger sur ce point, malgré l'apparente maniabilité du personnage. Un port d'attache lui sera salutaire. Mais lui seul  connaît l'île qu'il rejoindra à l'âge adulte.

L'approfondissement: en recherche
Jamais content. Pourquoi cet enfant parait-il aussi insatisfait? Pourquoi doute-t-il de lui-même ? Il a raison pourtant : la vie est une perpétuelle recherche, une quête d'un absolu qu'on sait inaccessible. Mais il faut bien avouer que les interrogations métaphysiques ne facilitent pas la tâche d'un adolescent durant la période scolaire. Age critique pour cet enfant: quatorze ou quinze ans. L'âge des crises d'adolescence (qu'on dit aujourd'hui fréquemment plus précoce). Pourtant, que de ténacité chez cet enfant! Approfondir est sa voie. Quelque soit l'objet d'étude. Mais il y faut le temps. Le temps, du reste, ne compte pas pour lui : l'être d'approfondissement, adulte, est quelque part un éternel étudiant.

Mars trigone Uranus
Cet aspect marque une détermination farouche, une volonté de faire valoir ses conceptions par des actions énergiques, soudaines, parfois spectaculaires. Cet enfant sait tendre la corde de l'arc avant d'agir et frapper au moment opportun. Il n'a pas un tempérament de vaincu: lorsqu'il lui faut affronter les faits, c'est avec toute son énergie et sa volonté qu'il tente de triompher des éventuels obstacles. Cette configuration planétaire peut conduire à des actions risquées, voire héroïques.

Mars sextile Jupiter
L'action coordonnée triomphe de tous les obstacles. Ou presque! Cet enfant sait mobiliser à bon escient son énergie, sa combativité, et agir au moment opportun. Sans doute est-ce la raison de son efficacité dans les situations réclamant à la fois courage, détermination, rapidité d'action et une relative diplomatie. Il ne craint pas les confrontations, mais ne les provoque jamais gratuitement: cet enfant sait tirer parti de ses chances, adapter ses comportements aux situations concrètes. Seule ombre au tableau: un certain empressement à saisir toute occasion... alors même qu'elle n'est pas nécessairement bonne à long terme.

Quelques clés pour l'orienter
Emotif, il l'est sans l'ombre d'un doute. Touché par l'humain, par l'air du temps, par les faits, il se nourrit d'émotions. Si son métier l'en prive, nul doute qu'il reportera cette soif d'émois dans sa vie privée, avec les risques éventuels d'une existence tumultueuse. Il a plus que d'autres un besoin de vivre, d'éprouver intensément chaque minute de son existence. Une profession sans effervescence ni excitation serait pour cet enfant un boulet à traîner. Il saura mieux que d'autres donner un caractère humain à ses relations, jouer la carte d'une affectivité débridée. Arme à double tranchant: si on le devine apte à obtenir ce dont il rêve en se donnant corps et âme à la situation, il peut parfois montrer une sensibilité outrancière, une vulnérabilité indéniable. Savant équilibre à trouver entre un évident besoin de contacts et une certaine impressionnabilité éventuellement préjudiciable à une gestion rigoureuse de sa vie. Mieux vaut éviter les métiers pour lesquels on demande un coeur de pierre, une insensibilité dont il ne saurait faire preuve longtemps sans léser une part essentielle de lui-même. A l'inverse, ses qualités feront merveille dans le cadre d'une profession liée à l'humain, pour peu qu'on ne lui demande pas de gérer de manière objective les difficultés d'autrui.
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 20:59
La réussite d'une éducation tient souvent à une juste compréhension de l'enfant. Parce que chaque individu est spécifique, il convient de respecter ses rythmes propres. Dois-je être plus ferme ? Plus conciliant? Mon enfant travaille-t-il trop? Ou pas assez? Autant de questions qui ne sauraient trouver de réponses absolues adaptées à tous et toutes. L'astrologie ne forge pas le destin d'un être et ne l'enferme en aucune manière dans des schémas figés. Au contraire, cet outil invite à mieux comprendre chacun pour mieux respecter ses besoins propres. Le thème astral de votre enfant ne dit pas ce que vous devez faire mais vous donne les clés d'un regard neuf sur ceux qu'on ne comprend jamais pleinement sans référence extérieure. Enfin, on ne répétera jamais assez que l'amour, la tendresse et l'affection sont irremplaçables et que l'éducation, aussi savante et pensée qu'elle soit, ne peut s'y substituer. Qui est donc votre enfant ?
(cette étude n'est qu'une généralité et ne peut se substituer à un thème astral approfondi basé sur la date, l'heure et le lieu de naissance. Pour commander le thème astral complet d'un enfant, c'est ici

Le signe de la Balance


Né sous le signe de la Balance, cet enfant n'a de cesse d'interroger son entourage pour chercher un regard approbateur, un signe encourageant. Il préfère se livrer à de subtiles manoeuvres diplomatiques que d'affronter ou de heurter ses proches. Il obtient d'ailleurs assez facilement ce dont il rêve, parce qu'il charme, séduit à loisir. Son principal souci? Plaire, adhérer à "l'air du temps", au climat ambiant. Pas contrariant à priori, il cherche à concilier les avis divergents, à combler les uns sans desservir les autres.
Sociable par nature, il saura s'entourer et trouver les appuis nécessaires à ses desseins. Ses problèmes éventuels tiennent à un certain manque d'individualisme: il lui faut s'associer pour réussir. Aussi est il enclin à suivre les modes et courants, à agir ou penser en suivant un modèle pas nécessairement recommandable. Il garde toujours une certaine naïveté face aux discours d'autrui. Il importe donc de lui inculquer une méfiance qui souvent lui fait défaut. Son extrême sociabilité fera alors merveille...

L'inspiration: port d'attache

S'il parait à la dérive, c'est sans doute parce que lui seul sait - ou sent confusément - où est sa voie. A vrai dire, les revers ponctuels n'ont pas l'air de l'inquiéter. Et son avenir? On verra bien. Aidez-le à se situer dans l'existence, à ancrer la barque dans laquelle il a tendance à dériver au gré des courants et des influences extérieures. Mais ne tentez pas de fermer défmitivement les multiples possibles de son destin, de trouver à sa place une voie unique, un chemin tout tracé. Car lui seul sait ce qui lui convient vraiment. Et sa force est de ne jamais transiger sur ce point, malgré l'apparente maniabilité du personnage. Un port d'attache lui sera salutaire. Mais lui seul connaît l'île qu'il rejoindra à l'âge adulte.


L'indépendance: je sais tout

Monsieur 'Je sais tout" est indépendant. Il est le chef de la bande, le meneur d'hommes. Appliqué, méthodique, il manifestera très tôt son désir d'autonomie, d'autogestion. Sans entraver sa liberté, il convient de relativiser ces comportements: il est difficile d'être adulte à dix ans! A celui-ci, on peut faire une absolue confiance. On le dit raisonnable, peu sensible aux modes et humeurs du moment. Le risque est là : oublier que celui qui se dit adulte est encore enfant, et le priver d'une affection "de son âge". Il s'appliquera à satisfaire les ambitions des parents, jusqu'à ce qu'un échec mineur soit surestimé, dramatisé: la motivation s'effondre alors. Ce piège déjoué, on appréciera grandement la faculté de l'enfant de se prendre en charge. On l'y aidera sans le priver d'une indispensable nourriture : l'autonomie.


Quelques clés pour l'orienter


Ne lui demandez rien ! S'il n'est pas motivé par quelque certitude intérieure, son heure n'est pas venue. Il lui faut du reste du temps pour s'exprimer et découvrir sa vocation. Car il a une vocation. La contrarier serait vain. Il importe, en l'absence de cheminement défmi, de garder une souplesse (formation pluridisciplinaire) suffisante pour ne pas fermer la porte à un destin qui tôt ou tard se révélera spécifique. Il parait délicat d'envisager une totale intégration à un travail de groupe. L'esprit d'équipe n'est pas son fort. Il importe de respecter ce côté "bande à part" sans lequel ses qualités ne pourront pleinement s'exprimer. Il a plus que d'autres besoin de vivre avant tout selon ses propres rythmes, ses valeurs fondamentales. Il sera parfois le "vilain petit canard" du groupe, parce que ses motivations sont incontournables, parce qu'il sait intérieurement que telle ou telle option ne lui convient pas... et que telle autre l'attire irrésistiblement. C'est un individualiste forcené, un être apte à maintenir un cap sans broncher, sans se laisser déstabiliser par les fluctuations ambiantes. Il convient cependant de lui inculquer un sens des réalités qui parfois lui fait défaut.

Il a plus que d'autres besoin de s'affirmer personnellement. Ne lui demandez pas d'exercer un métier dans lequel les liens de subordination étouffent complètement sa volonté individualiste. Il sait ce qu'il veut, où il va, et veut être le chef. Responsable de son destin, il supportera mal le dirigisme à outrance. Un travail de bureau totalement subordonné à un planning immuable et rigide étouffera à moyen terme sa personnalité.
Egalement stérile une profession sans défi ni virtualité, sans possibilité d'évolution. Il est ambitieux, qu'il le montre ou le cache soigneusement. Individualiste dans l'âme, il s'adaptera mal aux structures contraignantes et supportera parfois difficilement les liens de dépendance.
Mieux vaut donc l'aider à trouver une voie dans laquelle une relative liberté est possible. De toutes manières, il saura dire non quand il le faut et choisir envers et contre tout les options lui permettant d'exprimer sa volonté farouchement indépendante. Il sait où aller et sera prêt à payer le prix de l'émancipation, d'une certaine autonomie. A l'heure des choix décisifs, cet incontournable besoin devra être pris en compte.


Partager cet article
Repost0